Collectif // Collective

Angel Karel, DJ productrice techno fait résonner ses DJ sets depuis bientôt 10 ans dans les clubs lyonnais, des plus prestigieux comme le Transbordeur aux plus underground comme l’Annexe. Mais le constat d’Angel Karel sur la vie nocturne lyonnaise est sans appel : aucun événement ne fait rayonner les femmes sur la scène techno.
Les nuits à Lyon sont rythmées par les collectifs, mais aucun ne défend réellement une identité techno féminine.
L’idée naît alors : donner une vraie place aux artistes femmes sur la scène techno. Une démarche nourrie par les multiples expériences d’Angel Karel dans la capitale allemande, qui ne définit aucune règle de genre ni de sexe pour expérimenter en toute liberté sur son terrain de jeu préféré : la techno.
C’est le lancement d’une première soirée Techno Queer & No Gender mettant en exergue les artistes femmes : THE FUTURE IS FEMALE.

Un concept de soirée qui donne alors naissance au nom du collectif fondé par l’artiste Angel Karel : TFIF (The Future Is Female).

Un collectif qui casse les codes, en réinventant l’expérience festive proposée aux adeptes de musique Techno.

DJ & Producer based in Lyon (France), Angel Karel is producing herself since more than 10 years when she deeply realized how much the local techno scene of Lyon is not promoting female techno artists. Local collectives are promoting techno music, but no one is really involved into defending woman music.
The idea is to offer to female artists a real place on techno scene, an approach driven by the multiple experiences of Angel Karel in Berlin, which defines no gender rules to experiment techno music in a total freedom spirit.
The first party is launched in January 2017 : THE FUTURE IS FEMALE. A techno, queer and no gender party promoting female artists.
This concept will give its name to Angel Karel’s collective : TFIF (The Future Is Female).

A collective that definitely loves breaking codes, reinventing party experience proposed to techno music adepts.

[NO GENDER]

Un concept donc, intrinsèquement féministe, qui rassemble une communauté d’adeptes de musique techno à la recherche d’expérience alternative effondrant toute barrière identitaire : une communauté libre, impudique et totalement débridée.

Fin 2017, une toute nouvelle expérience est proposée à Lyon par le collectif TFIF : une soirée ouvrant le champ des possibles à toutes celles et ceux qui souhaitent vivre une expérience techno sans limite : [NO GENDER] offre un espace de liberté totale, en revisitant complètement l’espace scénique du Ninkasi KAO (Lyon).

Backroom à la place de la scène initiale, régie déplacée au centre du public, mapping visuel sur le thème du troisième sexe, vestiaire débridé… tout est réuni pour permettre à chacun de vivre son expérience comme il le souhaite.

Comme l’évoque TRAX, [NO GENDER] a su marier techno et libération sexuelle, afin de proposer au public de devenir acteur de ses soirées.

A deeply Feminist concept, that gathered every month a community involved into techno music, but also looking for an alternative experience, breaking all identity barriers.

In December 2017, a totally new experience is proposed in Lyon by TFIF Collective : a party opening every single possibility to everyone wishing to live a techno experience without any limits: [NO GENDER] is offering a total freedom space, reinventing the scenography of Ninkasi KAO club (Lyon).

Darkroom replacing the initial techno scene, the booth moved in the center of the crowed, a third gender live visual, an unbridled cloakroom… everything was gathered to let everyone enjoying the full freedom experience.

FACEBOOK